Sélectionner une page

Dans le cadre de leur formation, les BTS ESF 1ère et 2ème année, les BTS SP3S ère et 2ème année en apprentissage et les étudiants préparant le Diplôme d’État de Conseiller en ESF, soit près d’une centaine d’étudiants, ont travaillé sur une thématique malheureusement toujours d’actualité du « viol comme arme de guerre ».

Cette semaine de réflexion a commencé par une séance d’information et de réflexion animée par Virginie Danrey, professeur d’histoire-géographie, le lundi 3 octobre autour de la place de la femme dans le monde et des enjeux géopolitiques des conflits.

Le vendredi 7 octobre en matinée, un travail de groupe selon les contextes historiques et géographiques a été réalisé par l’ensemble des étudiants. À l’issue de ce travail de recherche, chaque groupe a produit un article qui sera inséré dans une revue sur le thème.
Cette matinée s’est prolongée par la diffusion d’un documentaire de Thierry Michel et Colette Braeckmann :  « L’homme qui répare les femmes, la colère d’Hippocrate », relatant l’expérience du DrMukwege en République Démocratique du Congo et le témoignage de Mme Alua Tshiama, réfugiée.

Une semaine riche en émotions sur un sujet douloureux qui a permis de développer la cohésion de groupe et de s’ouvrir aux réalités du monde.

20161007_093712