Sélectionner une page
y

Le Chinois au Lycée Saint Denis

UNE VALORISATION DES LANGUES, PARTIE INTÉGRANTE DU PROJET D’ÉTABLISSEMENT.

Le Lycée Saint-Denis propose depuis septembre 2014, la possibilité d’étudier le chinois (LV3) dès la classe de Seconde.

Faire du Chinois, c’est :

– S’approprier les outils et les paramètres qui concourent au développement de l’Asie
– Comprendre la dimension culturelle du «défi chinois»
– Pratiquer une autre forme de pensée à travers une langue qui n’est ni alphabétique ni phonétique, mais qui est plutôt «une peinture du sens»
– Pratiquer une langue bien vivante : le chinois met en valeur les cursus, et favorise l’insertion professionnelle.
– Entrer, par la calligraphie, dans un monde de rigueur et de poésie.

Quoique nécessitant un travail régulier, l’apprentissage du Chinois ne présente pas de difficultés insurmontables puisque la langue est régie par une logique syntaxique simple.

Quelles raisons de choisir l‘apprentissage du CHINOIS au Lycée ?

Le Chinois est pour les Européens une langue d’avenir, et particulièrement pour la France. Avec la construction européenne, la mondialisation de l’économie et le développement du tourisme international, la pratique de plusieurs langues étrangères permet d’élargir ses possibilités de communication. L’enseignement du chinois est désormais répandu dans les écoles de commerce, les universités, et de plus en plus de lycées en France ouvrent également cette option.
La multiplication croissante des échanges économiques avec la Chine, incline à penser que ceux qui, se préparant aux métiers du commerce international et des échanges, auront, dans une maîtrise même rudimentaire de cette langue, un atout non négligeable. Déjà, de grands groupes pharmaceutiques, des centrales d’achats sont implantées à Pékin, à Shanghai ou à Canton. Ces partenariats économiques renforcés aboutiront nécessairement à des échanges culturels.
Nous ne pouvons donc qu’encourager l’étude du Chinois LV3 au lycée, au regard de cet avenir que nous avons évoqué, comme à celui de cette ouverture culturelle, si chère dans notre lycée, qui se traduira, en classe de Première par un échange avec un lycée Taïwanais.

Si pratiquer deux langues étrangères (LV 1 et LV 2) est désormais obligatoire pour tout futur bachelier, la pratique d’une 3ème langue vivante constitue un atout pour les lycéens désireux de s’orienter plus particulièrement vers un BAC L, un BAC ES, voire un BAC S.

Cinq raisons pour choisir le Chinois en LV3 …

1 -Un choix d’avenir : Comme vous le savez, la Chine est en pleine expansion, son économie est en croissance permanente et il faut ici en France des personnes capables de communiquer et de collaborer avec les entreprises chinoises. Il faut se préparer dès aujourd’hui au développement des relations avec ce grand pays dans l’avenir.

2 – Un choix de curiosité : Pour la connaissance orientale, la Chine est aussi l’une des plus anciennes cultures du monde. La langue elle-même est chargée d’une immense civilisation. C’est une langue passionnante et extraordinaire.

3 – Un choix d’enrichissement personnel : Apprendre le Chinois, c’est aussi ouvrir son esprit à un autre mode de pensée, à une autre façon de regarder le monde. Notre esprit peut ainsi s’enrichir en apprenant à traiter les situations de la vie d’une autre manière.

4 – Un choix intéressé : Au BAC, l’option Chinois en LV3 peut faire gagner quelques précieux points…

5 – Un choix de fierté : Vous parlerez Chinois, n’est-ce pas magnifique ?

… Faire le choix de suivre l’enseignement du Chinois au lycée, UN «PLUS» POUR LE BACCALAURÉAT, un enrichissement personnel important et Un ATOUT DÉCISIF pour l’insertion professionnelle demain ! 

Le Chinois : une langue âgée de 5000 ans, mais toujours vivante.

L’écriture chinoise, une des plus anciennes, est l’unique et la seule qui a pu se perpétuer à travers les siècles jusqu’à aujourd’hui. Le Chinois Mandarin est actuellement parlé par près d’un quart de l’humanité. Le Chinois a une écriture NON-alphabétique, mais graphique composée de traits. On parle alors de « caractères », « idéogrammes », ou « sinogrammes ».

Objectifs de cet enseignement LV3 Chinois option
un programme sur 3 ans :

La méthode proposée met l’accent sur l’oral et l’écrit. L’enseignement du « Parler » sera subordonné à l’apprentissage des caractères chinois et à son écriture. L’objectif à atteindre est double :

. Intégrer les bases fondamentales pour acquérir une autonomie dans l’expression de l’oral avec un vocabulaire de 1655 mots sur trois années d’enseignement.
. Apprendre, reconnaître, lire et écrire une base de 405 caractères Chinois sur trois années d’enseignement.
A partir de la classe de Terminale, les élèves sont plus systématiquement mis en situation autour de thèmes de la vie quotidienne.
Pour ce dernier niveau, l’idée est de préparer les élèves à la pratique intensive de l’oral et de la lecture des textes pour l’épreuve du chinois au baccalauréat.

Le programme repose sur deux grands axes : la prononciation et l’écriture chinoise.

Les grands thèmes abordés : La personne, salutations, s’enquérir sur la nationalité de quelqu’un. Demander son chemin…Apprendre à compter, apprendre les mesures, à dire l’heure…Comprendre et indiquer un numéro de téléphone et une adresse, exprimer une date, prendre un rendez-vous, la Chine, la maison, les achats… Les transports, Partir en voyage…

L’enseignement de la langue chinoise comporte 3 heures par semaine. Pour réussir cet apprentissage, l’essentiel repose sur un effort régulier de mémorisation des caractères consistant à réviser au minimum une quinzaine de minutes par jour. L’objectif de l’année de Seconde est d’apprendre une centaine de caractères chinois que l’élève pourra reconnaître, écrire et prononcer. En les combinant entre eux, il pourra former un plus grand nombre de mots, et former des phrases correspondant à des conversations simples de la vie quotidienne.

IMPORTANT !
L’apprentissage du Chinois est une école de patience et de constance. Comprendre, retenir et dessiner les caractères demandent du temps et de la pratique.

Cette pratique de l’exercice des caractères se fait à la maison, dans un environnement tranquille. Le travail doit être régulier. L’écoute des enregistrements inclus sur le DVD est indispensable. Elle doit être, elle aussi, très régulière et faite avec grand soin. Chaque leçon porte un numéro de piste. L’élève se consacrera, deux à trois fois par semaine, à l’écoute et à la répétition active et à haute voix du texte de la leçon.

 

PROJET : futur échange avec Taïwan…

Un nouveau partenariat international et sans doute, un nouvel échange en 2016 pour les élèves de l’option « Chinois ».

L’option Chinois LV3 du Lycée Saint-Denis, ouverte en septembre 2014, suscite déjà un engouement certain chez les élèves puisqu’ils sont 42 élèves à avoir choisi cette option en Seconde à la rentrée.

Cette option Chinois va bénéficier, dans les prochains mois, d’un échange avec un lycée de Taïwan, dans la ville de TAINAN : le lycée Chang Jung Senior High School.

Les contacts ont été pris en mars 2015. Monsieur GRANGE, Chef d’Etablissement, et Monsieur LIGOT, professeur de chinois, ont été au mois de septembre à TAINAN pour finaliser, avec Mme LIN, Directrice des Relations Internationales, les derniers détails de cet échange.
La convention de partenariat entre les deux lycées a été signée le lundi 21 septembre 2015 avec M. Chao-Chin WANG, Chef d’Établissement du lycée Taïwanais, Le lycée de TAINAN fête cette année son 130ème anniversaire, et a accueilli pour l’occasion ses autres lycées partenaires venus des USA, d’Angleterre, d’Allemagne, du Canada, de Corée, du Japon et de Nouvelle Zélande. Ce lycée a été fondé par des missionnaires de l’Église Britannique Presbytérienne en 1885. Il a participé à l’éducation de plusieurs centaines de milliers d’élèves en s’inspirant des valeurs chrétiennes.

A cette occasion, l’accueil de la délégation française a été des plus chaleureux, les deux lycées partageant la volonté commune de démarrer l’échange avec l’envoi des élèves de Première du Lycée Saint-Denis dès le printemps 2016. L’accueil aura lieu dans les familles. Les jeunes Taïwanais seront en France, pour leur part, à l’automne 2016.

NOUVEL AN CHINOIS…
A l’initiative de Damien LIGOT, Professeur, et des élèves de l’option chinois de l’Établissement, Gilbert TIRABI, Chef Gérant, a accepté de faire découvrir quelques plats chinois le mardi 24 février 2015 au self.

Au menu du Jour :
. Poêlée de pâtes chinoise, porc au caramel
. Fricassée de lotte sauce aigre douce à l’ananas
. Poulet aux trois poivrons sauté à l’ail
. Aubergines au piment, ail et sauce soja
. Riz sauté aux petits légumes

Rendez-vous l'an prochain !

Choisissez

les études qui vous

ressemblent …

1, chemin de la Muette – 07100 ANNONAY – 04 75 69 28 00